Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Idéalisation

14 Avril 2015, 13:31pm

Publié par Baida

L'Idéalisation

«Suis toujours ton coeur, mais prends ton cerveau avec toi» – Alfred Adler


Francesco Alberoni dit dans son livre le choc amoureux, livre dont j'ai trouvé qu'il comportait un certain nombre d'aberrations mais dont certains passages étaient plus que pertinents et notamment celui qui suit, que lorsque l'on tombe amoureux on commet l’erreur d imputer l'expérience extraordinaire que l'on est entrain de vivre à l'être aimé.
Or, c’est la relation en elle-même qui l’est et non pas la personne aimée.
C est en cela que nous avons tendance et surtout nous les femmes à idéaliser l'autre dans la relation
Et puisque l'amour est à ce point déraisonnable qu'il nous rend aveugle comment savoir si notre jugement est juste ..
Lorsque l'entente est presque parfaite, les affinités et les goûts partagés mais que pourtant force est de constater qu'il y a des petits désagréments qui nous laissent perplexes comment savoir alors si nos sentiments ne les rendent pas moins importants qu'ils ne le sont en réalité ?
Toutes ces choses que l'on ressent en tombant amoureux mais que l'on perçoit différemment une fois que le temps passe.
L'autre n’est il pas au fond ce que l'on voudrait qu'il soit ?
N essayons nous pas de nous en convaincre jusqu'à ce qu'à l'évidence nous nous apercevions de la supercherie une fois l'effusion passée..
Ibn Hazem, que Dieu l’ait en sa miséricorde, quant a lui dit dans son livre le collier de la colombe où il y converse avec sa propre âme : ‘’J'ai constaté que les débuts de la passion sont aisés et agréables mais la fin en est amère et ses voies sont scabreuses... Ne t'attache donc pas à une demeure qui dure aussi peu. Elle même nous avertit de l'imminence de notre anéantissement... Celui qui ne se fait aucune illusion sur l'objet de ses désirs, considère comme stupide vanité tout ce que les hommes possèdent.."
Partant de ce constat l'amour est perçu comme un piège dans lequel celui qui y tombe comprend bien vite qu'il n est qu'une épreuve.. Une épreuve vouée à périr tout comme la vie présente.

Quant à moi je ne sais que penser de l'amour
Par moment il m apparaît comme égoïste juste bon à satisfaire notre ego, puis comme offrande lorsqu'il est empreint de l'amour divin, parfois tentation lorsqu'il ne mène nul part et nous fait perdre du temps.


Il est un territoire qui m'effraye plus qu'il ne m'attire et souvent je me demande si je m'y suis déjà réellement risquée ou si je l'ai juste effleuré par moment ?

Natacha

Commenter cet article