Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Laylâ, ma raison

24 Mai 2015, 18:35pm

Publié par Baida

Laylâ, ma raison

Ce n'était pas, Laylâ, la fièvre des blessures. C'était l'autre, la folie de toi, qui le tenait à jamais. Tu ne voulais pas le savoir encore, tu ne voulais de l'amour que ce que tu lui demandais en tes seize ans. Laylâ, ce soir-là, je t'aie vue éveillée sur ta natte, longtemps, longtemps, avant que le sommeil te prenne enfin. Et, pour ton bonheur de ce soir-là, tu n'as pas entendu, plus tard, bien plus tard encore, alors que la première lueur du jour était près de naître, une voix qui criait ton nom à tous les échos de la nuit.

Le çadâ de Qais

Laylâ, ma raison de André Miquel

Commenter cet article