Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Néant pour lui-même

26 Mai 2015, 12:50pm

Publié par Baida

Le Néant pour lui-même

Le Néant, pour lui-même

Ah, qu’il est bon élève, et docile à souhait !
Comment, selon mes vœux, par le nez je le mène ;
De quel bon cœur il suit les chemins de ma haine !
Pouvais-je donc rêver plus merveilleux jouet ?

Oui, vraiment, je me tords, de rire secoué !
Le voilà se mirant dans son nombril amène,
Cœur de tout, le croit-il ? Et son âme est sereine ?
Vais-je m’arrêter là ? Car je l’ai bien floué !

Mais je suis trop avide, et j’en veux plus encore ;
Oui, je le veux entier ! Qu’à genoux, il m’honore !
Je vais continuer, en lui laissant l’espoir

Dont le chat gratifie en riant la souris,
Tout en sachant bien qui, sur la fin, sera pris ;
Quand le soir tombera, viendra l’heure du noir !

L'Être et le Néant chapitre 13

Sartre

Commenter cet article