Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Paradis artificiels

27 Septembre 2015, 11:28am

Publié par Baida

Paradis artificiels

Odeur inerte , goût de jasmin
Âme perdue dans son palanquin
La nuit s'y dédouble en fallacieux Mirabeau
Ces soirs d'été où l'alcool coule à flot


Né un été, goût de l'interdit
Doublure inexistante, générateur absent
Cherchant désespérément son paradis
De sa vie il ne fut qu'un spectateur absent


Rien n'arrive jamais par hasard
Sa folie l'illusionna d'un semblant de vie
Vivant toujours de lendemains hagards
Ou il s'assurait qu'il était bien celui qui


Dame blanche arriva à point nommé
Pleine de promesses délétères
Il s'offrit pour cette valse frelatée
Pauvre lion sans crinière

Natacha

Commenter cet article